​ Groupe parlementaire- Les députés RHDP au labo, Amadou Soumahoro: “C’est un creuset d’union autour d’Houphouët-Boigny”

Les députés des partis membres  du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP) réfléchissent à la création d’un groupe parlementaire unique au nom de cette coalition au pouvoir en Côte d’Ivoire. Ils tiennent à cet effet depuis ce samedi 12 janvier un séminaire-atelier de deux jours sur ce projet à Grand-Bassam autour du thème ” Réflexion sur la mise en place d’un groupe parlementaire RHDP”.

Ils sont un peu plus d’une soixantaine de députés présents ce samedi à Grand-Bassam la cité balnéaire située à 45 Km  d’Abidjan au Sud-est de la Côte d’Ivoire. Pour les initiateurs de ce moment de réflexion, il s’agit de parvenir à réaliser un souhait longtemps émis: la création d’un groupe parlementaire RHDP, bannière sous laquelle de nombreux députés ont été élus courant décembre 2016 mais n’avait pu se faire jusque là. Et au-delà, faire du futur parti unifié RHDP un creuset d’union et de rassemblement de l’ensemble des ivoiriens.

” La mise en place d’un groupe parlementaire du RHDP loin d’être un calcul politicien, procède de l’engagement indéniable du président de la République de rassembler tous les fils et filles de la Côte d’Ivoire autour des valeurs et des idéaux de paix et de dialogue que nous a enseignés le père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne, le président Félix Houphouët-Boigny”, fait savoir à l’ouverture de ce rendez vous, le député Rdr Amadou Soumahoro ministre auprès du président de la République chargé des Affaires politiques et président de la cérémonie.

” Le RHDP se veut un creuset de renforcement des liens entre les ivoiriens, de l’acceptation de nos différends et de la promotion de nos valeurs communes”, ajoute-il.

Le ministre Amadou Soumahoro a par ailleurs indiqué que les défis qui attendent la naissance de ce groupe parlementaire sont nombreux. Mais ils vont dans le sens de la vision de la réalisation du programme de gouvernement du chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara. A savoir la paix, la construction de l’unité nationale et le développement de la Côte d’Ivoire. Aussi exhorte-il ses collègues à s’y engager.

Pour le premier ministre Amadou Gon Coulibaly par ailleurs Haut patron de la cérémonie, la mise en place de ce groupe parlementaire est un juste retour à la logique des législatives de 2016. Car fait-il remarquer, un grand nombre de députés présents aura été élu sous la bannière RHDP. Mais regrette-il, ” la division” a été installée entre eux.

Selon Amadou Gon Coulibaly, à l’image de la marche des femmes de Grand-Bassam, ce séminaire vient “ouvrir une nouvelle et belle page de l’histoire de la Côte d’Ivoire”. Et poursuit-il, renforcera le congrès constitutif du RHDP prévu le 26 janvier.

“Le RHDP est et sera le plus grand parti politique de Côte d’Ivoire”, a-t-il insisté avant de révéler que déjà 164 députés adhérent au projet de création d’un groupe parlementaire avec l’espoir d’atteindre le nombre de 200 d’ici le 26 janvier.

Richard Yasseu envoyé spécial à Grand-Bassam

source : rédaction Poleafrique.info

 

 
Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *