Abobo- Hamed Bakayoko met de l’ordre, le nouveau visage de la casse d’Anador

Il n’y a plus d’embouteillage à l’entrée de la commune d’Abobo, plus précisément au niveau du rond-point du Banco. La police a décidé sur instruction du maire Hamed Bakayoko de mettre de l’ordre à la « casse » depuis quelques jours. Plusieurs véhicules ont été remorqués et mis en fourrière, sous le regard médusé de leurs propriétaires.

« J’ai dû aller garer mon véhicule là-bas un peu plus loin pour éviter qu’il ne soit remorqué. Franchement ce n’est plus facile. Cela fait déjà deux jours que la police met de l’ordre. Regardez de l’autre côté comment les véhicules sont rangés. Il n’y a plus d’embouteillage mais on ne sait plus vraiment où se garer » affirme Oumar, un automobiliste et habitué du coin.

« La circulation est désormais fluide. Il y a longtemps qu’on attendait ce genre d’opération et on espère que cela va continuer. La police a l’habitude de verbaliser les mauvais conducteurs par ici mais pas plus. Vivement que le nouveau maire dont on connaît la rigueur continue sur cette voie » s’est exprimé sous le sceau de l’anonymat un passant.

Le décor est saisissant et l’air circule. Les badauds habituellement sur la voie entre les véhicules, ont disparu. Le rond-point a été complètement dégagé et les véhicules libres de circuler. La chaussée d’habitude rétrécie, a été débarrassée de ses voitures mal garées. Des camions de remorquage étaient encore à pieds d’œuvre ce matin, au moment où Poleafrique.info, constatait de visu, ce qui apparaît comme une « révolution » dans ce quartier, où les règles sont souvent foulées au pied. La « casse » a désormais fière allure malgré la grogne de certains ferrailleurs.

Cette vaste opération de déguerpissement intervient deux mois seulement après la prise de fonction officielle du nouveau maire Hamed Bakayoko. Ce dernier avait promis mettre de l’ordre dans cette commune. Et ses actions sont visibles. Le plus dure à présent, les rendre pérennes.

 Éric Coulibaly

Poleafrique.info

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *