Adzopé – 192 millions FCFA pour un centre de formation professionnelle 

 
La région de la Mé dans le sud-est de la Côte d’Ivoire aura d’ici fin 2018 un centre de formation professionnelle a appris Poleafrique.info.
 
La pose de la première pierre de cet établissement a eu lieu lundi dans le village de Miadzin, à moins de 2 km d’Adzopé. C’est une initiative de la coopération entre les régions de la Mé et de Dûren mais surtout entre la Côte d’Ivoire et l’Allemagne. Ce centre sera spécialisé dans l’apiculture, la menuiserie et la photovoltaïque. Sa construction va coûter 192 millions FCFA. Elle sera financé à 80% par les partenaires que sont l’ONG allemande « Un toit pour l’Afrique » et le Conseil de Duren.
 
La pose de la première pierre a été l’occasion pour  Touré Mamadou, Secrétaire d’Etat chargé de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle d’exprimer sa reconnaissance et celle de l’Etat de Côte d’Ivoire à l’Allemagne pour cet appui au secteur éducation formation. «  Je vous assure que tous nos techniciens seront à vos côtés pour la concrétisation de ce projet », a-t-il en outre garanti.  Il s’est par ailleurs engagé à transformer d’ici peu le Centre technique d’enseignement d’Adzopé en un lycée de formation professionnelle. «  Ce sera fait dans les jours prochains », rassure-t-il.
 
Pour sa part, le président du Conseil régional de la Mé, Patrick Achi a rendu un vibrant hommage à Touré Mamadou. « Je voudrais féliciter M. le Secrétaire d’Etat, mon jeune frère que j’ai sollicité à peine quelques jours pour lui dire que nous avions un événement concernant l’enseignement technique dans ma région et que je souhaite qu’il bouleverse  complètement son programme pour que lundi matin, il puisse  nous accompagner avec nos amis allemands à cet événement important. Cela fait quelques mois que je l’avais sollicité pour visiter le centre d’enseignement technique d’Adzopé. Nous étions en train de voir comment caler un calendrier. Il a accepté de bouleverser son calendrier. Il est là ce matin. Je voudrais que l’on  fasse un grand banc d’applaudissement. M. Le ministre depuis que vous à cette fonction, on sent les choses bougées. Je ne sais si c’est votre jeunesse, vos capacités, je pense que c’est certainement les deux. C’est d’abord la volonté du jeune avec plein de promesses que vous êtes qui nous donne des raisons d’espérer, qui donne ici aux jeunes des raisons d’espérer. On sait que l’enseignement technique a pris beaucoup de retard pour multiples raisons mais le chef de l’Etat, le Premier ministre, l’ensemble du gouvernement a pris conscience qu’il faut rattraper rapidement ce retard. Et c’est sur vous que c’est porté le choix de M. le Président  pour accomplir  cette grande ambition. Je n’ai aucun doute aux premiers pas comme celui d’un  enfant qui commence à marcher que vous serez un grand ministre et vous accomplirez de grandes choses dans  ce pays », a-t-il conclu.
 
Richard Yasseu
Source : rédaction Poleafrique.info 
Vos commentaires via Facebook