Al Sisi obtient le retour d’Egyptair à Abidjan

Abdel Fattah Al Sisi, le président de la République arabe d’Égypte était depuis ce mercredi 10 avril en Côte d’Ivoire pour une visite officielle de 48h. Reçu par son homologue ivoirien Alassane Ouattara, il a co-animé avec dernier, ce jeudi en fin de matinée, un point presse au palais présidentiel à Abidjan Plateau. Les deux hommes d’État ont convenu d’œuvrer à la redynamisation de l’axe Yamoussoukro- le Caire. Trois accords de coopération ont été signés pour joindre l’acte à la parole.

Il est le tout premier chef d’État égyptien en exercice à effectuer une visite officielle en Côte d’Ivoire. Cela, le président ivoirien Alassane Ouattara a tenu à s’en féliciter d’entrée et surtout le souligner à son hôte et homologue Égyptien avec qui il a entretenu la presse après des échanges en privé. Des échanges qui a en croire  le président ivoirien, ont essentiellement tourné autour de la coopération entre les deux pays et les questions internationales d’intérêt commun qui sont essentiellement liées à la sécurité et à l’économie. Le président égyptien étant l’actuel président en exercice de l’Union Africaine.

Pour Alassane Ouattara, si les rapports de coopération sont de bonne qualité entre la Côte d’Ivoire et l’Égypte, le volume des échanges globaux, lui, ne suit pas. Aussi, les deux hommes d’État ont-ils convenu d’œuvrer à améliorer et renforcer les échanges. « Nous avons décidé de dynamiser ces échanges à travers l’organisation de foras économiques, l’établissement de partenariat entre les chambres de commerce de nos deux pays et le retour d’Egyptair que nous souhaitons le plus rapidement possible », fait savoir le chef de l’Etat ivoirien.

Mais déjà, Alassane Ouattara remercie l’Egypte pour les formations qu’elle donne en matière militaire et sécuritaire à la Côte d’Ivoire. Mais également pour l’intérêt accordé par le privé égyptien et qui est matérialisé par le pont de Jacqueville dans le sud de la Côte d’Ivoire et la zone de fret de l’aéroport Félix Houphouët-Boigny.

S’agissant des questions internationales, le président ivoirien a dit ne pas douter des capacités de son hôte à rendre davantage dynamique l’Union Africaine. Il a également traduit sa confiance au président Al Sisi pour emmener l’ensemble des Etats africains à ratifier l’agenda 2063. Par ailleurs, Alassane Ouattara a dit compter sur le président égyptien pour ses soutiens dans la lutte contre le terrorisme sur tout le continent africain.

« Nous avons examiné un certain nombre d’accord dans le domaine culturel, touristique et de santé dans le but de renforcer les cadres de coopération entre les deux pays et d’œuvrer à ce que cette coopération soit un modèle pour tous les pays africains. Et aussi œuvrer à ce que la réussite de cette coopération soit un premier sur le plan bilatéral pour réaliser l’objectif africain d’intégration économique entre nous », a fait savoir le président égyptien.

La coopération bilatérale entre la Côte d’Ivoire et l’Egypte s’est officialisée le 7 décembre 1973. Après Abidjan, le président égyptien se rend au Sénégal, une petite tournée en Afrique de l’Ouest pour créer des débouchés pour les entreprises égyptiennes sur le continent.

Richard Yasseu

Source : rédaction Poleafrique.info 

 
Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *