Amnistie des détenus- L’UA félicite Ouattara et exhorte au renforcement de l’unité dans le pays.

Après la réaction de la classe politique ivoirienne qui salue un acte de haute portée politique, c’est au tour de la communauté internationale. L’Union Africaine a produit un communiqué ce jeudi 9 Août pour féliciter Alassane Ouattara, le Chef d’Etat ivoirien, pour la signature d’une ordonnance d’amnistie à l’endroit de 800 détenus.

« Le Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat, a suivi avec intérêt l’allocution prononcée par le Président Alassane Ouattara, à l’occasion du 58ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. Il note avec satisfaction les mesures courageuses qu’il a annoncées. Celles-ci contribueront grandement à la consolidation des acquis remarquables obtenus par la Côte d’Ivoire, depuis la fin de crise post-électorale d’octobre 2010 » indique le communiqué rendu public ce jeudi.

Du traditionnel discours adressé aux ivoiriens, le Président de la Commission de l’UA a surtout apprécié « l’amnistie accordée à environ 800 personnes poursuivies ou condamnées pour des infractions en lien avec la crise de 2010 ou d’autres infractions, y compris Madame Simone Ehivet Gbagbo et d’autres personnalités » précise le communiqué de l’Union Africaine tout en ajoutant que cette mesure contribue à la paix et à la stabilité en Côte d’Ivoire.

Outre la libération des détenus d’opinion de la crise post-électorale en Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara a abordé un autre point, notamment la réforme de la Commission Electorale Indépendante (CEI), objet de heurts fréquents entre l’opposition et le pouvoir. Le Chef d’Etat ivoirien a promis respecter l’arrêt de la Cour Africaine des droits de l’homme et des peuples, qui enjoint le pays à réformer son organe électorale. Faki Mahamt, Président de la Commission de l’UA, s’est également réjoui de cette décision

« Le Président de la Commission note également avec satisfaction la demande faite par le Président Ouattara à son Gouvernement de réexaminer la composition de la Commission électorale indépendante, conformément à l’arrêt daté du 18 novembre 2016 de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples, qui est l’un des organes de l’Union africaine. Il s’agit là d’un témoignage supplémentaire de l’attachement du Président Ouattara à l’approfondissement de la démocratie dans son pays, mais aussi du respect que la Côte d’Ivoire voue aux institutions de l’Union africaine » a poursuivi le communiqué avant d’exhorter les « différents acteurs ivoiriens à œuvrer au renforcement de l’unité de leur pays et surmonter définitivement les séquelles de la grave crise post-électorale de 2010 » conclu le communiqué.

L’Union Africaine rassure l’Etat de Côte d’Ivoire de son soutien pour une réconciliation inclusive réussie. Pour cela, elle prend l’engagement d’accompagner les autorités ivoiriennes dans toutes les initiatives allant dans le sens de l’apaisement et de la décrispation politique.

Eric Coulibaly
Source: rédaction pôleAfrique.info

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *