Autonomie des femmes- Quatre formations lancées par la Chaire Unesco Eau, Femmes et Pouvoirs de Décisions

La ministre Euphrasie Kouassi Yao, défenseur de l’autonomie de la femme en Côte d’Ivoire et chargée de mettre en musique la vision du Président Alassane Ouattara en la matière, a procédé devant un parterre d’invités au lancement d’un cycle de formations qualifiantes pour femmes. C’était ce jeudi 14 Décembre au siège de la Chaire Unesco, Eau, Femmes et Pouvoirs de Décisions à Abidjan.

Pour cette année académique 2017-2018, le catalogue de formations qualifiantes de la Chaire UNESCO EFPOD comprend quatre types de formation. La formation en ingénierie de Genre, les Séminaires de Formation en Genre (SFG), les Formations à la Carte (FC) et les Samedis de la Chaire sont les composantes de cette formation. Ce nouveau catalogue résulte d’une réforme de son processus de formation qualifiante initiée par la Chaire UNESCO EFPOD dans le but de dispenser des formations pratiques et innovantes capables de doter notre pays, l’Afrique et le monde d’experts de haut niveau, de leaders transformationnels susceptibles de répondre efficacement aux défis du développement durable.

La ministre Euphrasie Kouassi YAO, Titulaire de la Chaire Unesco en Côte d’Ivoire et première voix de la COCOFCI a profité de cette cérémonie de lancement pour faire part aux invités de la vision de la CHAIRE UNESCO EAU, Femmes et Pouvoirs de Décisions concernant l’exercice 2017-2018. Pour  elle, il s’agit de vulgariser et promouvoir le Genre comme outil transversal de développement, construire, planifier et mettre en œuvre des interventions publiques et privées cohérentes, équitables, inclusives et à fort impact individuel et collectif. Une mise en œuvre de projets novateurs, des formations qualifiantes et diplômantes en Genre pour des professionnels, des Partenaires au développement, des experts, des usagers, de la société civile et du grand public.

Plusieurs ministères, entreprises, organismes internationaux, ONG n’ont pas boudé leur plaisir de participer à ce lancement. Contribuer au développement en formant des experts en Genre pour l’atteinte des ODD,   la titulaire de la Chaire Unesco Eau, Femmes et pouvoirs de décisions a tenu à préciser dans son intervention l’importance pour les structures présentes d’intégrer l’outil genre dans la gestion de celles-ci. Le partenaire officiel et parrain de la 1ère promotion des auditeurs et auditrices de l’ingénierie en GENRE a lui aussi souligné son importance à travers les chiffres tirés du rapport de la Banque Mondiale de juin dernier, illustrant parfaitement la nécessité d’intégrer l’approche Genre dans la gestion de toutes structures. Les participants ont suivi avec attention le témoignage de TRAORE ANNA BAILLY, chargée de programme à la CHAIRE UNESCO EAU, FEMMES ET POUVOIR DE DECISIONS.

Euphrasie Kouassi Yao a remercié le Président de la République pour son soutien au programme d’activités de sa structure.                                                                                                                                             

Adam’s Régis SOUAGA avec SERCOM CUEFPOD

Source : Rédaction PôleAfrique.info

Vos commentaires via Facebook