Autonomisation des femmes- La Première Dame remet 1.5 milliard FCFA aux femmes du District d’Abidjan

La Première Dame, Dominique Ouattara lors de la remise des chèques du FAFCI aux femmes ce jeudi 20 septembre, a estimé que « Chaque femme a un rôle à jouer dans le développement de notre belle nation. »

Dominique Ouattara a mis  une enveloppe additionnelle d’un milliard 500 millions F CFA à la disposition des femmes d’Abidjan.  Pour la commune d’Abobo, qui a accueilli la cérémonie de remise de cette manne financière afin de rendre plus autonomes les femmes du District d’Abidjan,  l’enveloppe mise à la disposition des femmes de cette commune, est de 200 millions F CFA. Cette somme additive va porter  le  budget mis à la disposition de cette commune à 700 millions F CFA.  

En plus des chèques du FAFCI, madame Dominique Ouattara a également offert des dons en nature d’une valeur de 100 millions F CFA aux femmes d’Abobo.  En outre,  l’épouse du chef de l’Etat a offert la somme de 10 millions  F CFA aux femmes présentes.  Le total de ces dons en nature et en espèce : 110 millions F CFA.  Un vrai soulagement pour ces femmes qui espèrent désormais à se prendre entièrement en charge. 

La Première Dame, Dominique Ouattara a fait de la question de l’autonomisation de la femme son cheval de bataille.  Ce jeudi 20 septembre à la Nouvelle gare d’Abobo,  l’épouse du chef de l’Etat a, une fois de plus,   démontré  son engagement pour l’amélioration de la condition de vie des femmes.  En femme d’action, Dominique Ouattara, comme à son habitude, a fait de nombreux dons et procédé à la remise des chèques du Fonds d’Appui aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI) aux femmes du District d’Abidjan. Pour cette cérémonie, ce sont plus de 3.000 femmes venues de l’ensemble des communes du District d’Abidjan qui ont pris d’assaut la Nouvelle Gare d’Abobo en présence du Ministre d’Etat, Ministre de la Défense Hamed Bakayoko, Madame Bakayoko Ly Ramata, Ministre de la Femme, de la Famille de l’Enfant et de bien d’autres personnalités.

Profitant de cette tribune, la généreuse donatrice a réitéré sa confiance à la capacité des femmes à faire reculer les barrières de la pauvreté. « Chaque femme a un rôle à primordial à jouer dans le développement de notre belle nation, et le FAFCI a été créé pour aider le plus grand nombre de nos sœurs à entreprendre une activité génératrice de revenus. (…) Je sais que vos nouvelles activités génératrices de revenus vous permettront de soutenir vos familles et d’être financièrement autonomes et épanouies. Vous êtes des femmes battantes, et j’ai foi en votre potentiel et en vos capacités », a confié l’épouse du chef de l’Etat.  

Hamed Bakayoko, Ministre d’Etat, Ministre de la Défense,  a exhorté les femmes et les jeunes de la commune d’Abobo à l’effort et au travail. Seuls gages, selon ce dernier, pour sortir de la pauvreté. Aussi,  citant son exemple, il fait comprendre aux populations présentes que la pauvreté n’est pas une fatalité.

Madame Ramata Ly-Bakayoko, Ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant a, quant à elle, remercié la Première Dame au nom des femmes de Côte d’Ivoire. Elle a rappelé l’importance de l’investissement dans les femmes. Car pour elle,  investir dans les femmes, c’est contribuer à l’émergence et au développement de la Côte d’Ivoire.

Koné Siaka, adjoint au Maire d’Abobo a également pour sa part, remercié la Première Dame pour ses nombreuses actions de bienfaisance en faveur des populations d’Abobo.

Koua Séraphin, représentant des microfinances partenaires du FAFCI, a exhorté les bénéficiaires du fonds à rembourser les prêts contractés.  Pour lui, le développement est de plus-en-plus lié à la question de l’autonomisation des femmes et donc à la lutte contre la paupérisation.  C’est pourquoi, il a tenu à remercier la Première Dame pour son engagement aux côtés des femmes dans la lutte pour leur autonomisation.

Adam’s Régis SOUAGA avec Sercom

Source : rédaction PôleAfrique.info

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *