Biankouma- Contre-attaque contre le député pro-Soro, le RDR divisé, Blon Blaise désavoué

Une interview  du député Kando Soumahoro continue de faire des vagues. Blon Blaise, vice-président chargé du Tonkpi au RDR et certains militants se sont retrouvés à la salle des mariages de la mairie de Biankouma pour, disent-ils s’insurger contre les propos tenus par le député Kando Soumahoro à l’encontre du président de la République. Ce dans une ambiance très peu séreine.

C’est une salle des mariages de la mairie remplie en grande partie par des femmes qui a accueilli la délégation conduite par le représentant du RDR dans le Tonkpi. Blon Blaise prenant la parole a dit être à Biankouma pour démontrer à toute la nation que Kando Soumahoro n’est pas en phase avec sa population. 《Je suis fier de vous les militants du Rdr de Biankouma. Votre mobilisation démontre que le député Kando n’est pas suivi par sa population. Nous refusons que les propos de Kando soient ceux du peuple. Je suis venu pour voir si ce qui est dit, réflète de la réalité》, a indiqué Siki Blon Blaise. 《Pour cela, on s’excuse pour Kando》, a-t-il fait savoir. Pour Blon Blaise si Biankouma ne bénéficie pas des retombées de la croissance, cela est du fait du député qui refuse de recueillir les difficultés du peuple. 《Votre représentant doit recueillir vos problèmes et les mettre devant le Premier ministre qui les transmet au Président de la République. Je me demande si votre député passe dans les villages pour le faire pendant 3 mois de vacances que nous avons au parlement. Le président ne peut pas venir dans chaque village》, a fustigé Blon Blaise. Répondant à la supposée candidature du président de l’Assemblée Nationale annoncée par le député Kando Soumahoro, le vice president du RDR s’est dit étonné. 《Ce n’est pas Soro Guillaume qui a envoyé Kando pour dire qu’il est candidat aux élections présidentielles. Je suis vice-président de l’Assemblée Nationale, Soro nous a reçus et il a dit qu’Alassane Ouattara est son papa. Pour cela en 2020, il ne se présentera pas. Kando Soumahoro s’il soutient Soro, c’est qu’il est avec le président Alassane Ouattara. Il est toujours avec ADO》, a révélé Blon Blaise. Aux quelques chefs curieux dans la salle, il leur a demandé de parler à leurs enfants. 《Parlez à vos enfants pour ne pas qu’ils se cognent contre le caillou auquel on ne se frotte pas. N’ayez pas peur, quand un enfant se noie, il faut s’associer pour le sauver de peur qu’il se noie avec le peuple 》, a-t-il conseillé. Une motion de protestation et de soutien a été lue par la base du Rdr en l’absence du départemental qui aurait désaprouvé cette rencontre.

A l’issue de la rencontre PoleAfrique.info a recueilli quelques avis.
《Après la sortie de notre député, nous étions un peu désorientés. Nous sommes venus pour écouter le vice-president Blon Blaise pour nous éclairer sur cette sortie de notre fils. Certes nous partageons certains points de vue de notre parlementaire, mais il faut respecter le règlement du parti. Nous sommes d’accord qu’il soit fâché mais dans la forme ce n’est pas bon》, a indiqué Diomandé Flan Edmond, militant Rdr.

Tia Seu Victor, se dit étonné de la démarche du député Blon Blaise. 《Je dis bien que Blon Blaise vient de faire quelque chose de grave. Si nous n’étions pas des personnes sages, il y aurait des palabres dans cette ville ce samedi 26 mai. Nous sommes fatigués des mensonges et des trahisons de ce monsieur. Kando Soumahoro, notre fils n’a rien fait de mal. Ces récriminations sont légitimes. Et nous ses parents nous le soutenons. Vous savez, quand tu es malade et que tu le dis à maintes reprises à ton père qui ne réagit pas, exacerbé tu peux manifester ton mécontentement. C’est le cas du député. Il a pleinement raison. Allez-y faire un tour au lycée Robert Guéi. C’est triste. Les enfants sont entassés dans des classes et prennent les cours à même le sol. Je soutiens Kando dans cette dénonciation》, soutient-il.

A l’instar des deux prmiers militants que PoleAfrique.info a rencontré,  un autre qui a requis l’anonymat est sans pitié pour les initiateurs du meeting de protestation. 《Les gens manifestent contre Kando Soumahoro parce qu’il a donné son point de vue sur la gestion de l’Etat. Un point de vue partagé par la majorité de la population qui lui a confié sa voix. On peut tromper le peuple tout le temps, mais on ne peut tromper le peuple tout le temps. Les temps ont changé et les mentalités aussi. Nous n’allons pas accepter cette manière qui consiste à cacher son mal. Regarder Man. On lance les travaux de bitumage depuis plus de deux ans et tout s’arrête comme  par enchantement. Pourtant nous voyons ailleurs. Il faut critiquer, dénoncer certaines choses pour qu’il y ait changement. Nous soutenons Kando Soumahoro car il n’a pas injurier Alassane Ouattara》, martèle-t-il.

Un autre de se demander les motivations réelles de Blon en voulant mettre à mal la cohésion entre le député Kando Soumahoro et son peuple. 《Notre député est toujours à l’écoute de sa population. Je me demande bien ce que cherche Blon Blaise en agissant ainsi. Discréter le député auprès des siens? Ou bien faire plaisir au chef de l’Etat qui ma foi a besoin de critiques pour parfaire sa gouvernance en montant une cabale contre notre enfant? Il veut mettre à mal la cohésion entre nous mais cela ne passera pas ici car nous savons qui est Kando et ce qu’il fait pour nous》, s’est indigné Gueu Anderson.

Le député Kando Soumahoro a, par voie de presse, fustiger la gouvernance publique assurée par son parti, le RDR.Olivier Dan, Correspondant Ouest
Source: rédaction pôleAfrique.info

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *