CAN 2021- La FIF nie toute implication dans le report de la compétition par la CAF

C’est l’actualité sportive de ces dernières heures. Après le retrait de la Coupe d’Afrique des Nations 2019 au Cameroun, la Côte d’Ivoire est menacée pour celle de 2021. Le confrère Radio France International (RFI) annonce qu’une consultation entre la CAF et la FIF aurait eu lieu, pour le report de la compétition en terre ivoirienne. Information démentie par la maison de verre, dans un communiqué dont Poleafrique.info a reçu copie.

Les supporters ivoiriens ne s’attendaient surtout pas à ce que l’affaire prenne une telle tournure. Le Cameroun s’est vu retirer l’organisation de la CAN 2019. Cependant selon le calendrier préétabli, il revient à la Côte d’Ivoire d’organiser celle de 2021. Les autorités ont donc trois ans pour respecter le cahier des charges, au risque de subir le même sort que le Cameroun. Mais dans une interview du président de la CAF, le malgache Hamad Hamad, accordée à la chaîne de télévision Afrique Média, la CAN 2021 sera organisée au Cameroun et celle de 2023  en Côte d’Ivoire selon le président de la CAF.

Un décalage, qui selon RFI, aurait reçu l’approbation de la FIF. Information que dément formellement l’instance dirigeante du football ivoirien.

« Depuis le lundi 3 décembre 2018, lors des différentes émissions sur les antennes de RFI, il est fait état de l’information selon laquelle, les autorités étatiques ivoiriennes et les dirigeants de la Fédération Ivoirienne de Football, ont été approchés depuis une dizaine de jour par la CAF et qu’ils auraient été consultés relativement à la décision récemment prise par le comité exécutif de ladite confédération quant à l’organisation de la CAN 2021, qui a été attribuée régulièrement à la CI, à l’unanimité des membres du comité exécutif réunis à Addis-Abeba  en septembre 2014 et ce, à l’issue d’un appel à candidature. La Fédération Ivoirienne de Football, tient à démentir formellement cette allégation. Aucune autorité étatique ivoirienne, ni aucun dirigeant de la fédération à quelque niveau que ce soit n’a été contacté par la CAF avant de prendre cette décision. Au surplus, le président Augustin Sidy Diallo se trouvant à Accra pour assister à la finale de la CAN féminine, a aucun moment, il n’a été informé par un dirigeant de la CAF de quoique ce soit s’y rapportant »précise le communiqué avant d’ajouter d’un courrier a été déposé auprès de l’instance africaine, pour faire valoir ce que de droit.

« La Fédération Ivoirienne de Football déplore cette façon de procéder. C’est pourquoi elle s’est empressée d’adresser à la CAF un courrier à ce sujet, en préservation des acquis afférant à la CAN 2021 » insiste le directeur exécutif de la FIF, Sam Etiassé.

L’organisation de la CAN 2021 en Côte d’Ivoire est donc en sursis, même si rien n’est encore officiel.

Éric Coulibaly

Source: Rédaction Poleafrique.info 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *