Corruption- Non paiement d’impôts, blanchiment, voici les commerçants étrangers qui volent l’Etat 

Poleafrique.info a reçu une liste de noms de personnes d’origine libanaise, impliquées dans le blanchiment d’argent à grande échelle. Par des pots de vin, la corruption ou d’autres moyens fourbes, ces quidams réussissent à contourner les procédures douanières et fiscales en vigueur en Côte d’Ivoire. Les pertes se chiffrent à plusieurs milliards de FCFA.

Leurs entreprises représentent des couvertures. Elles sont pour la plupart déclarées comme intervenant dans le domaine de l’immobilier ou de l’import-export, et pourtant, il n’en est rien en réalité. Selon les informations en notre possession les pertes subies par l’Etat de Côte d’Ivoire au niveau des douanes et des impôts, s’élèvent à plusieurs milliards de FCFA. Ces individus d’origine libanaise bénéficient d’un puissant réseau qui leur permet de passer entre les mailles des régies financières ivoiriennes.

Des documents détaillés révèlent ces commerçants ne payent pas leurs impôts aux taux imposables. Au port autonome d’Abidjan, leurs marchandises et containers sortent de nuit selon une source bien informée. Aidés par des agents corrompus de la douane et des impôts, ces individus réussissent à falsifier les chiffres, contourner les procédures administratives et douanières, et baignent souvent dans des trafics en tout genre. Ils n’hésitent pas pour leur couverture à construire des immeubles et d’autres bâtiments.

Pôleafrique.info est aussi sur les traces d’agents des impôts et des services de la douane qui se font payer dans une grande entreprise de la place. 

Poleafrique.info se propose dans un prochain article de révéler les détails de cette affaire. La rédaction a sans succès tenté de joindre les personnes concernées pour avoir leur version des faits. Certains ont vite fait de se réfugier derrière des connaissances pour plaider, “laissez tomber”. C’est mal nous connaître! 

Éric Coulibaly

Poleafrique.info 

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *