Mondial 2018 / Comment la Coupe du Monde influe sur le marché des transferts

Chaque quatre ans, le monde entier à ses yeux rivés sur un événement d’une grande envergure et qui attire toutes les convoitises. Il s’agit de la Coupe du Monde de la FIFA. Étant la plus prestigieuse des compétitions regroupant les meilleures nations du globe, le Mondial est une occasion pour les stars de s’afficher et pour les pépites de se révéler au grand public.

Les recruteurs, les managers et bien d’autres acteurs du football saisissent cette opportunité et se bousculent pour y enrôler les révélations et faire de bonnes opérations pour le mercato. Depuis plusieurs éditions, il n’est plus rare de constater que la coupe du monde a une grande influence sur le marché des transferts (surtout estival). Mais comment? Plusieurs raisons peuvent justifier l’impact de ce tournoi sur le mercato. Voici les deux plus probantes justifications de cet état de chose.

Le mondial fait exploser la côte des jeunes révélations !

Après une coupe du monde, les joueurs qui se sont bien illustrés font augmenter leur valeur marchande, ce qui sera déterminant dans le marché des transferts. Cette côte devient encore conséquente lorsque le pays remporte par exemple le trophée. Allusion faites au jeune joueur du Paris Saint Germain, Kylian Mbappé qui, outre son image métamorphosée, a augmenté sa valeur marchande. Le vendre aujourd’hui serait une bonne affaire pour le club de la capitale française. Étant champion du monde, il a amélioré son prix, lui qui n’était pas les moindres quand il était avec le club de la principauté, AS Monaco. La valeur marchande par exemple du dossard 10 de l’équipe de France comparativement à celle d’un Adil Rami par exemple ne serait pas identique même s’ils ont tous eu le titre. La coupe du monde révèle un joueur mais améliore aussi son prix sur le marché des transferts.

Les pépites d’un mondial ne perdent pas le temps pour être enrôlées !

C’est d’une grande évidence que la coupe du monde est une compétition qui sert de passerelle pour certains joueurs. James Rodriguez, grosse révélation du mondial de 2014 au Brésil ne s’est pas gêné pour se trouver un club qui a un grand nom. Meilleur buteur de de la Colombie lors dudit mondial, il a été enrôlé après la compétition par le Real Madrid avec une sommes mirobolante. Il était avant ladite édition, une propriété de l’AS Monaco. Prenant l’exemple de la dernière édition, nombreux sont ces révélations qui cognent les têtes des grandes écuries sur le marché des transferts, mais d’autres ont déjà trouvé une destination. Steve N’Zonzi enrôlé par l’AS Roma, Kovacic prêté par le Real à l’Inter de Milan et surtout le Sénégalais Wague pioché par le FC Barcelone et bien d’autres opérations intéressantes. Les mondialistes qui ont été remarquables lors du tournoi ont généralement un doux mercato surtout les jeunes joueurs. Les stars confirmées améliorent leur image et leur valeur marchande. Éden Hazard, selon certains chiffres avant le mondial 2018 avait sa valeur marchande stagnante. Mais au vu de sa performance et de celle de la Belgique a fait grimper cette valeur.

 

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *