Coopération CI-Libéria, CIPREL au cœur de l’interconnexion énergétique, Georges Weah visite le site

La visite d’amitié et de travail du Président libérien se poursuit à Abidjan avec la visite ce matin du site de la CIPREL.

Après le Président ghanéen, Nana Akufo Addoh, en Mi 2017, c’est au tour du Président libérien, Georges Manneh Weah, de visiter le site de la compagnie ivoirienne de production d’électricité (CIPREL) ce 5 avril, en compagnie du Vice-président ivoirien, Daniel Kablan Duncan.

Cette visite a été l’opportunité de réaffirmer la place prépondérante de la CIPREL, filiale d’Eranove, dans l’interconnexion énergétique entre la Côte d’Ivoire, le Libéria, la Sierra Leone et la Guinée (projet CLSG).

« La centrale Ciprel est appelée à jouer un rôle essentiel dans ce renforcement de la coopération énergétique régionale et la mise en œuvre du projet CLSG » indique le communiqué final qui sanctionne cette visite du site de CIPREL.

Avec un investissement de 340 millions d’euros soit 223 milliards FCFA, Ciprel est l’un des fleurons énergétiques de l’Afrique de l’Ouest et le leader en Côte d’Ivoire. C’est cette fierté ivoirienne qui a été visitée par George Weah et sa délégation afin de s’assurer que la Côte d’Ivoire, peut bien lui fournir l’énergie suffisante.

Le Libéria était selon la Bad, en 2013, l’un des 12 pays africains avec le plus bas taux d’accès à l’énergie, 4%.

Le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies renouvelables, Thierry Tanoh, a indiqué que trois projets électriques lient la Côte d’Ivoire au Libéria. « L’Interconnexion électrique Côte d’Ivoire, Libéria, Sierra-Léone, Guinée (CLSG). Ce projet consiste en la construction et l’exploitation d’une ligne 225 kV longue de 1303 km et de douze (12) postes de transformation Haute Tension/Moyenne Tension (HT/MT) » a-t-il fait savoir, précisant qu’à la fin 2017, 19 Gwh de courant était livrés au Libéria par la Côte d’Ivoire.

Thierry Tanoh a annoncé qu’en 2019, 83 Mw d’énergie électrique seront fournis au Libéria, la Sierra Leone et la Guinée. Poursuivant, il a fait un clin d’œil à la sécurité dans l’approvisionnement qui « vise notamment l’accroissement des moyens de production et la diversification du mix-énergétique par une plus grande intégration des Energies Renouvelables ainsi que l’introduction du Charbon comme source de production d’électricité. »

Présentant le bilan des efforts du gouvernement en matière de fourniture d’électricité à la population, le ministre a indiqué que « fin décembre 2017, 4 614 localités sont électrifiées sur les 8 513 localités de la Côte d’Ivoire, équivalant à un taux de couverture de 54 %, le taux d’accès indique que 82% de la population vivent dans des localités électrifiées. »

« La Côte d’Ivoire va renforcer son rôle de pôle énergétique régional au sein du Système d’Echanges d’Energie Electrique Ouest-Africain grâce au renforcement des interconnexions avec les pays voisins et l’augmentation des exportations d’énergie électrique » a assuré Thierry Tanoh à George Weah.

Au Président libérien, Thierry Tanoh a rassuré  de l’engagement ivoirien « à entretenir et à renforcer les relations de coopération sur plan énergétique qui existent entre nos deux pays. »

Dans un pays en pleine reconstruction, et à peine élu, George Weah fait de l’accès à l’énergie pour tous les libériens, un crédo. Comme pour traduire en acte l’adage selon lequel, il ne faut pas chercher loin ce que l’on a à côté, il a opté pour le voisin ivoirien. Et l’Etat ivoirien ne pouvait que lui présenter ce qui se fait de meilleur sur la place, CIPREL.

Ciprel IV qui a nécessité 2500 travailleurs et permis de doubler le nombre d’emploi, « représente une avancée environnementale, avec la mise en œuvre du cycle combiné, une technologie innovante et performante » précise le communiqué final. « Ce système permet de produire plus d’électricité sans consommation additionnelle de gaz » soutient le communiqué de Ciprel.

Le cycle combiné gaz-vapeur de CIPREL inauguré en février 2016 par le Président Alassane Ouattara, a permis à la Côte d’Ivoire d’atteindre 556 mégawatts, permettant l’accès à l’électricité à plus de 1 million de personnes.

C’est le Directeur Général de CIPREL qui a dirigé la visite et assuré la présentation technique du site aux illustres hôtes du jour.

Adam’s Régis SOUAGA

Source : rédaction PôleAfrique.info

Vos commentaires via Facebook