Côte d’Ivoire-Ghana- Damana Pickass, pro-Gbagbo arrêté par Interpol

Damana Pickass, un proche de Laurent Gbagbo l’ex-président ivoirien, a été arrêté ce lundi au Ghana où il est exilé depuis la crise postélectorale de la Côte d’Ivoire, apprend Poleafrique.info.

Selon le ministre Koné Katinan ex-ministre de Laurent Gbagbo, qui donne l’information dans un communiqué, les faits se sont déroulés dans la matinée de ce lundi 25 mars. Damana Pickass, indique-t-il a été mis aux arrêts par la police ghanéenne en exécution “d’anciens mandats émis par le gouvernement ivoirien”.

Et d’ajouter que la police ghanéenne, “n’a pas reçu notification de l’annulation de ses mandants suite à l’ordonnance d’amnistie” prise il y a peu en Côte d’Ivoire. Damana Pickass est gardé à Interpol.

Le jeune cadre du FPI, alors commissaire à la Commission électorale indépendante pour le compte de son parti en 2010, avait devant les caméras de télévision du monde entier, arraché des procès verbaux consolidés de résultats du second tour de la présidentielle du 28 novembre 2010 qu’il a arrachés des mains de Bamba Yacouba, le porte-parole à cette époque. Après le déclenchement des affrontements armés, il a trouvé refuge au Ghana voisin comme plusieurs centaines de pro-Gbagbo craignant pour leur vie. En dépit d’une loi d’amnistie prise par le Chef de l’Etat ivoirien, Damana Pickass n’avait pas regagné le pays.

Selon le communiqué, Koné Katinan démarche depuis cette interpellation pour faire libérer son compatriote et camarade militant.

Richard Yasseu

source rédaction Poleafrique.info

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *