Côte d’Ivoire- La SIB secouée par des démissions, la gestion décriée

79 salariés de la SIB (Société ivoirienne de banque) ont démissionné selon des sources internes à cause des agissements du  Directeur du Développement commercial et marketing de la filiale d’Attijariwafa Group en Côte d’Ivoire, Mohamed Mihrab.
 
Arrivé suite au français Denis Bareau, il  a, en deux ans, conduit à la démission de 79 agents dont 90% provient de son département. 50% du personnel de cette direction souffrirait de maladies métaboliques telles que le diabète et l’hypertension artérielle. 
 
Suite à cette vague de démission, le cabinet Managere de Rabat a été mis en mission, pour en connaître les raisons. 
 
99% du personnel démissionnaire, appelé individuellement a « accusé le mauvais management du marocain Mohamed Mihrab » selon un document intitulé Sujet: Gouvernance des banques marocaines en Côte d’Ivoire, Titre: Le marocain Mohamed Mihrab terrorise la DDCM/SIB dont PôleAfrique.info a reçu copie.
 
Daouda Coulibaly, le Directeur Général a enrôlé le cabinet américain BCG (Boston Consulting Group) pour contre-attaquer l’audit de Managere Rabat qui tend à l’incriminer dans cette saignée. 
 
Mohamed Mihrab irait « jusqu’à injurier des Pères et Mères de familles » alors que son « management assez nul, frisant l’animosité et comparable à l’esclavage » est dénoncé.
 
C’est NSIA Banque de Jean Kacou Diagou qui tire profit de ces démissions, proposant mieux à des hommes et femmes à l’expérience forgée par le français Denis Bareau.
Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *