Danané- Dr Ouattara déclare la guerre à l’incivisme et l’anarchie, 300 millions FCFA pour un meilleur développement

La lutte contre l’incivisme, le repositionnement de Danané ont constitué l’essentiel de la première session du  conseil municipal de la nouvelle équipe dirigée par Dr Ouattara Lacina. 

Ouattara Lacina, soucieux du bien-être de ses administrés place son mandat sous le sceau de la renaissance et du redressement de Danané.  « La commune de Danané est fière de tenir ce  conseil pour présenter son projet de société sur les 5 années à venir. Nous sommes convaincus qu’une vie communale  associant les populations permet à celle-ci d’améliorer leurs activités dans toutes leurs composantes », introduit Ouattara Lacina maire de Danané. 

Le maire  qui entend faire du repositionnement de la cité des ronces une priorité, décline ses priorités en quatre axes majeurs avec une conception du développement communal comme moyen d’améliorer la qualité de la vie des populations. A savoir, l’organisation des activités économiques et la meilleure redistribution des revenus, l’aménagement et l’équipement de l’espace communal afin de rendre la vie des populations plus agréable, la création d’un environnement sanitaire et social adapté aux modes de vie et aux valeurs culturelles des populations et la scolarisation, la formation et la sensibilisation des populations afin qu’elles sachent ce qu’elles sont et s’engagent dans le mouvement historique auquel elles appartiennent aujourd’hui.

Pour y arriver, le premier magistrat de la commune de Danané, compte sur la participation des populations à tous les niveaux du cycle des projets à exécuter. <<En clair, pour nous, la participation est un art de vivre, une habitude, un comportement à inculquer et à vivre comme une caractéristique identitaire du nouveau Dananéen et Dananéenne que nous voulons voir émerger>>, insiste Dr Ouattara. Qui de point vue méthodologique répartit ses engagements en sept axes stratégiques. Notamment, l’éducation, jeunesse et emploi, la sécurité sociale; l’aménagement, l’environnement et l’assainissement ; la cohésion sociale et paix durable ; femmes et familles; culture, sports et loisirs et enfin l’agriculture et le commerce. Il explique cette démarche :  « Notre démarche permet de diversifier les sources de financement et de compenser la moindre capacité de recours à l’impôt et la plus grande dépendance aux dotations publiques aujourd’hui en baisse ». 

Terminant, il  demande aux populations de s’acquitter de leur devoir civique en respectant l’autorité.  « La participation des populations à tous les niveaux du cycle du Projet. Il faut que les populations se conforment aux différentes règles administratives et payent régulièrement leurs taxes. Allons au civisme. Danané est longtemps resté dans l’anarchie et l’incivisme. La guerre est loin derrière nous. Il nous faut redorer le blason de notre belle cité afin que Danané soit la vitrine de la Côte d’Ivoire », souhaite Dr Ouattara Lacina. Le représentant du préfet de Danané, secrétaire général de la préfecture, Blé Pépé Joseph a félicité la nouvelle équipe municipale et l’a exhortée à s’approprier le règlement intérieur pour aider Danané à prendre son envol. Notons que,  pour atteindre les sept priorités, la municipalité dispose d’un budget de 300 millions fcfa pour cette année.

Olivier Dan Correspondant Ouest 

Poleafrique.info

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *