Échéances électorales de 2020 – Henriette Dagri Diabaté tire sur la sonnette d’alarme, “les gros mots sont de retour”

Henriette Dagri Diabaté la Grande Chancelière de Côte d’Ivoire a révélé ce jeudi 10 janvier son inquiétude sur l’horizon de son pays. Elle appelle à la retenue et au désarmement des cœurs de tous pour une cohésion sociale sincère.
 
L’avenir sécuritaire de la Côte d’Ivoire à l’horizon 2020 ne rassure pas. Ce jeudi 10 janvier à l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux de nouvel an 2019, Henriette Dagri Diabaté la Grande Chancelière a tiré sur la sonnette d’alarme et interpellé ses concitoyens à la culture du bon ton et de la paix.
 
« …l’échéance de l’élection présidentielle de 2020 a induit des débats et des prises de parole, qui ont représenté des épreuves pour notre vivre ensemble. Souvenons-nous-en. Nous marchons sur un chemin qui a connu des épisodes douloureux. Plusieurs parmi nous gardent les cicatrices des mots qui blessent, des paroles qui ont durci le ton de nos échanges et préparé les esprits à l’affrontement. Eh bien, certains de ces gros mots des années de crise, sont de retour parmi nous. Trop de véhémence, trop de colère, trop d’agressivité, dans les prises de parole publique. Alors je vous en prie, désarmons nos paroles ! », exhorte-elle.
 
Pour Dagri Diabaté pourtant, les performances que connait la Côte d’Ivoire sur de nombreux plans sont à saluer. Ce sont notamment l’élection de son pays « comme membre du Conseil de Sécurité des Nations Unies », le fort taux de croissance de 8,1% qui fait de la Côte d’Ivoire « l’une des économies les plus robustes au monde ». Et plan politique, la prise d’une « ordonnance d’amnistie en faveur de 800 personnes poursuivies ou condamnées ainsi qu’une décision de réexamen de la recomposition de la Commission Électorale Indépendante, conformément aux recommandations de la Cour Africaine des Droits de l’Homme… ». A en croire la Grande Chancelière, ce sont des avancées qu’il faudrait consolider.
 
Aussi, appelle-t-elle à s’inscrire dans la dynamique de « l’ivoirien nouveau » tel que prôné par Alassane Ouattara le président de Côte d’Ivoire. L’Ivoirien nouveau qui selon elle, est « cet homme résolument engagé contre la violence à l’école et dans la société, engagé contre l’incivilité, la corruption, cette femme prête pour un nouvel esprit dans une société du travail, d’innovation, du mérite et de l’excellence, l’Ivoirien nouveau reste l’un des principaux défis à relever. L’Ivoirien nouveau, c’est notre affaire à tous, et ce d’autant plus que le Président de la République vient de lancer un vaste programme social destiné à améliorer rapidement le quotidien des populations, tout en luttant contre le réchauffement climatique dans un climat apaisé et réservé ».
 
Cette cérémonie de présentation des vœux était également combinée à une décoration. Ce sont au total 84 Hauts fonctionnaires, directeurs d’entreprise, architectes et artistes qui ont été décorées. 45 récipiendaires dans l’ordre National dont 2 Commandeurs, 38 Officiers et 5 Chevaliers. 41 autres distingués dans l’Ordre du Mérite ivoirien dont 1 Commandeur, 35 Officiers et 5 Chevalier.
 
Richard Yasseu
Source : rédaction Poleafrique.info 
Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *