Economie- PME, entreprises publiques, investisseurs, le plan secret d’Edoh Kossi Amenounvé

Le Directeur Général de la Bourse régionale des valeurs mobilières et du dépositaire central / bureau de règlement (BRVM-DC/BR) a présenté les « perspectives » de ses structures pour 2019.

Les « incertitudes » ne font pas perdre espoir à Dr Edoh Kossi Amenounvé qui a établi un conquérant programme pour l’année 2019 afin de donner plus de visibilité à ses structures sous le regard du Président du conseil d’administration de la BRVM et du DC/BR, Dr Parfait Kouassi.

Présentant le bilan des activités 2018 de la BRVM et du DC/BR le 30 janvier dernier, le Directeur Général, Dr Edoh Kossi Amenounvé a annoncé que son équipe et lui seront sur les pistes pour « attirer et inciter les grandes entreprises publiques et privées à se faire cotées à la BRVM, inciter les PME à s’inscrire à la 3è cohorte du programme Elite BRVM lounge, poursuivre les négociations et échanges pour l’accès des PME au marché obligataire, poursuivre la promotion régionale et internationale de la BRVM » a-t-il annoncé.

Le programme Elite BRVM lounge a vu sa phase 2 être lancée le 19 mars 2018 et compte à ce jour 20 PME. La promotion internationale a aussi permis un roadshow sur les places financières de Johannesburg en Afrique du Sud, Londres et New York. Des journées dédiées à la BRVM ont aussi eu lieu au Sénégal, au Togo et au Burkina Faso.

A l’endroit des diasporas des huit pays de l’UEMOA, Edoh Kossi Amenounvé a déployé le charme de l’attractivité économique de cet espace monétaire pour les attirer vers les investissements dans les secteurs porteurs. Des journées de sensibilisation de cette diaspora ont eu lieu.

Pour faire de l’information boursière, une approche flexible pour le plus grand nombre, des sessions de formation ont été instituées et permis de former 5979 personnes, a révélé Dr Edoh Kossi Amenounvé.

Pour être dans la tendance de l’innovation, la BRVM a lancé la Fintech innovation challenge.

Membre du conseil d’administration de l’INAD-CI, le premier institut national des administrateurs de Côte d’Ivoire qui vise à la formation des administrateurs de sociétés agréés et certifiés pour leur mise à disposition auprès des entreprises à conseil d’administration dans l’espace UEMOA, Dr Edoh Kossi Amenounvé a inscrit la « gouvernance » au tableau des cotes. Ainsi, il envisage « élaborer un code de gouvernance pour les sociétés cotées » et « inciter les investisseurs institutionnels à l’accroissement de leur présence sur le Marché. »

La formation, Dr Edoh Kossi Amenounvé y tient et a en projet pour 2019, de « mettre en place l’institut BRVM Academy » et compte « inciter le secteur privé à émettre davantage sur le marché obligataire. »

« Favoriser la digitalisation du Marché primaire des processus-métiers » fait partie du programme d’envergure pour une meilleure promotion des activités de la BRVM et du DC/BR tout en tenant compte de « l’intégration des marchés de capitaux de la CEDEAO et du continent à travers l’AELP.»

Annonçant que la « BRVM a été retenue pour la création d’une bourse des matières premières agricoles qui ira au-delà de ce seul secteur », Dr Edoh Kossi Amenounvé multiplie les initiatives afin que « le secteur privé puisse s’adresser au marché » boursier.

Un programme alléchant dont le bilan sera établi et présenté en janvier 2020 et ainsi mieux apprécier la nouvelle cote et les performances réalisées.

Adam’s Régis SOUAGA

Source : rédaction Pôleafrique.info

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *