Les entreprises se barricadent en TIC

Thomas est debout devant son stand dans les locaux de la maison de l’entreprise  au Plateau ce lundi 7 juin. Il représente l’entreprise Evotech.  «  N’attendez pas de perdre vos données pour vouloir les sauvegarder » recommande Thomas en venant vers les visiteurs de l’IT Forum. Ce dernier ajoute pour maintenir le contact : «  Notre rôle est de sauvegarder les données, de les sécuriser d’une part par le cryptage chiffré pour la confidentialité. D’autre part, nous faisons l’externalisation de ces données pour que d’où vous soyez vous puissiez les récupérer et les utiliser. Surtout dans le cas d’un virus ou d’une attaque particulière et nuisible à votre activité ».

Entreprises, cadres de l’administration publique et privée, gestionnaires des terminaux informatiques d’entreprises participent au forum d’Abidjan autour du thème : « La Transformation Numérique face à la Protection des Utilisateurs et des Transactions. »

Objectif, la recherche des solutions pour améliorer la qualité de la sécurité de leurs  activités dans la compétition des nations.

Ahmed Cissé, au nom du Patronat a précisé que « Cette rencontre se veut un cadre pour donner des directives pratiques en vue d’améliorer les perspectives des entreprises et les rendre plus performantes ».

La sécurité des données de la sécurité nationale est primordiale. C’est pourquoi, Constant Yapi, Secrétaire Général des Directeurs des systèmes d’informations de Côte d’Ivoire (DSI) ambitionnent de mieux faire connaître les avancées des chercheurs et des innovateurs de Côte d’Ivoire.

Dans ce cadre, plusieurs structures ont été observées et notées pendant une année. Ces dernières pour ce faire ont reçu des prix.  Les prix d’encouragement à l’initiative Technologies de l’information et de la communication (Tic)  décernés à l’Ecole Supérieur Africaine des TIC (Esatic) et au groupe scolaire les Lauréades. L’EPP N’Gassakro de Bocanda a reçu un chèque de 500.000 FCFA et un téléphone fixe assorti d’une Livebox  à l’instar des deux premiers lauréats qui en plus reçoivent un ordinateur portable.

Le prix de la meilleur entreprise du service manager de l’entreprise ont été décerné à une maison d’assurance et celui du meilleur acteur de l’administration numérique ivoirienne à la Société Nationale de Développement Informatique (SNDI). In fine le prix du meilleur opérateur Global TIC à une maison de téléphonie mobile.

La protection des données, des usages, des flux des services numériques et  informatiques est une problématique que doit surmonter l’Afrique pour sauvegarder son économie et le pouvoir d’achat des consommateurs du continent.

Ce rendez du numérique prend fin ce 8 juin.

Moise ACHIRO.

Vos commentaires via Facebook