Football- Zidane après sa démission du poste d’entraineur au Réal, « je suis fatigué de manière plus globale »

L’annonce a secoué la planète football ce jeudi 31 mai. Après être rentré dans l’histoire en devenant le premier entraineur à gagner trois ligues des champions de suite, Zinedine Zidane, ne foulera plus la zone technique du stade Santiago Bernabeu. Un départ naturel selon l’ancien capitaine des bleus.
 
Glasgow 2002, finale de la ligue des champions. Le Bayer Leverkusen et le Réal Madrid se tiennent à 1 but partout, lorsqu’à la réception d’un ballon flottant venue de sa gauche, Zidane étale toute sa classe, par une reprise de volet en pleine lucarne. 2-1 pour le Réal, qui s’adjuge ainsi la 9ème ligue des champions de son histoire. Et depuis lors, l’ex capitaine des bleus entretient une histoire d’amour avec cette compétition. Excellent en tant que joueur, Zinedine Zidane, rentrera encore plus dans l’histoire de la C1, cette fois en qualité d’entraineur.
 
Sur le banc Merengue depuis 2016, l’ancien numéro 10 des bleus  a gagné une Liga, une supercoupe d’Espagne, deux supercoupes d’Europe, deux mondiaux des clubs, et surtout trois ligues des champions. Il devient le seul entraîneur de l’histoire de la coupe aux grandes oreilles, à réussir cet exploit.
 
Mais Zidane, c’est aussi les critiques. Si les deux premières années se sont bien passées eu égard à la performance de son équipe tant en championnat qu’en club, la troisième l’était moins. Sous les feux de la rampe et parfois traité d’entraineur « chanceux », le français a dû s’accrocher à la ligue des champions, pour oublier ses déboires en championnat, 3ème cette saison. Mais la leçon semble tout de même avoir été retenue et la machine enclenchée.
 
« J’ai pris cette décision pour ne pas continuer l’année prochaine. Je sais que c’est un moment étrange pour tout le monde mais c’est la bonne décision. Après trois ans, un changement est nécessaire, un message différent. Je sais que beaucoup de personnes ne comprendront pas mais c’est le bon momentIl était temps de changer, ainsi que pour les joueurs » a déclaré Zizou en conférence de presse sur Bein Sport, avant d’ajouter  « C’est une lassitude naturelle. Il y a beaucoup de raisons, pas une seule, je suis fatigué de manière générale » a t-il conclu.
 
Le nom du prochain locataire de la « maison blanche » n’est pas encore connu. Plusieurs noms circulent déjà. Et l’entraineur des spurs de Totthenam, l’argentin Mauricio Pochettino, figurerait sur la short liste des dirigeants merengue.
 
Éric Coulibaly
Source : Rédaction Poleafrique.info
Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *