Formation professionnelle, après une formation au Maroc, 15 étudiants reçoivent leurs attestations

Après une formation à l’Académie Engins Lourds et Véhicules Commerciaux ( AGEVEC) au Maroc, 15 étudiants ont reçu leurs attestations. Marquant leur insertion dans la vie professionnelle. C’était ce vendredi à Yopougon en présence de responsables du Secrétariat d’Etat à la Formation professionnelle et à l’Enseignement technique

Améliorer l’employabilité et l’insertion professionnelle des jeunes issus de son ordre d’enseignement. Voici le pari que veut gagner le Secrétariat d’Etat l’enseignement technique et la formation professionnelle. Le Secrétaire d’Etat, Mamadou Touré multiplie, à cet effet, les actions.  Ainsi grâce à sa politique, 13 étudiants sur 15 qui ont pris part au projet Académie engins Lourds et Véhicules Commerciaux (AGEVEC) au Maroc viennent d’être insérés dans la vie professionnelle. L’information a été donnée ce vendredi au cours de la cérémonie de remise d’attestations de fin de formation aux 15 stagiaires de la première promotion de Agevec.

Ces étudiants ont été formés à la mécanique générale et aux véhicules et engins lourds. C’est le fruit de la coopération entre le Maroc et la Côte d’Ivoire. Cette formation est financée par l’ONUDI et a duré 11 mois dont 3 mois en entreprise. Un second groupe de dix (10) stagiaires, sélectionné en 2017, actuellement en formation au Maroc, sera de retour à Abidjan le 31 juillet prochain. Ils devront réaliser un deuxième et dernier stage en Côte d’Ivoire afin de valider leurs attestations de formation.

Compte tenu des excellents résultats enregistrés par les stagiaires ivoiriens, un troisième groupe de dix stagiaires ivoiriens sera sélectionné cette année 2018 pour démarrer la formation au Maroc à partir du mois de septembre prochain.

Alexis Ahonzo, directeur de cabinet du Secrétaire d’Etat à la formation professionnelle et à l’enseignement technique qui représentait Mamadou Touré, secrétaire d’Etat s’est félicité de l’opportunité offerte à ces jeunes  de renforcer leurs compétences techniques et professionnelles en maintenance d’engins de travaux publics. Puis, il a rappelé que ce projet s’inscrit dans la droite ligne de la coopération avec le Maroc et de la volonté des autorités ivoiriennes d’améliorer l’employabilité et l’insertion professionnelle des jeunes.

Richard Yasseu et Sercom

source : rédaction Poleafrique.info

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *