Indiscret- Plus de 20 milliards FCFA pour l’abattoir d’Anyama

L’Etat cherche un opérateur privé dans le cadre d’un projet BOT afin de construire et exploiter le complexe abattoir-marché à bétail d’Abidjan-Anyama (CAMA) à hauteur de 20 202 609 622 FCFA.

Sur ce site qui permettra « l’amélioration de la qualité des produits en procédant à un abattage dans de bonnes conditions d’hygiène » du bétail, ce sont 700 bovins et 600 petits ruminants qui seront abattus au quotidien. Il s’agit pour l’Etat de réduire « des risques de pollution grâce au traitement des sous-produits déchets et eaux résiduaires » post-abattage.

La commercialisation et l’abattage du bétail d’Abidjan et sa banlieue répondra ainsi aux « normes de qualité préservant l’hygiène de la population » selon un document sur le projet dont Poleafrique.info a pu se procurer copie. Les études réalisées en 1992 par la Direction et le Contrôle des Grands Travaux et actualisées en 2009 puis 2016 donnent de nouvelles directives. Ainsi, la société Century Group Corporation qui avait reçu mandat mais n’a pu boucler le montage financier sera hors course, son contrat devant être résilié.

De nouveaux opérateurs devraient donc se mettre en lice car l’investissement est de type privé à 100%, l’Etat ne s’assurant que de la purge des droits coutumiers sur le site.

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *