Insécurité- Un commissaire de police cité dans le meurtre de Treichville 

L’assassinat de Traoré Youssouf à Treichville livre peu à peu ses secrets. Le jeune homme, ex-combattant bien connu dans le quartier, a reçu un vibrant hommage ce dimanche 11 février lors de la cérémonie de sacrifices, à Biafra.
 
Un grand monde est venu rendre hommage à « Général Béré » dont l’assassinat a été ordonné depuis la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan. Seulement, un fait nouveau vient créer le trouble: le jeune aurait été attiré par des policiers dans un guet apen. Selon une bonne source, un commissaire de police aurait estimé que Traoré Youssouf qui menait une lutte contre l’anarchie à la gare de Grand-Bassam « mangeait seul ».
 
Toute chose qui lui aurait fait prendre fait et cause pour le gang qui l’a assassiné avec des gourdins. Un commissaire « gnambro » dira-t-on.
Vos commentaires via Facebook