Insertion dans le privé, Les handicapés de Côte d’Ivoire reconnaissants à Alassane Ouattara

Elles sont reconnaissantes du bienfait à leur endroit. Elles, ce sont les personnes en situation de handicap de Côte d’Ivoire. Réunies ce vendredi 18 mai à l’Institut des aveugles dans la commune de Yopougon, elles ont exprimé leur gratitude au chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara et à son gouvernement pour la prise du décret exhortant le recrutement des personnes en situation de handicap dans le privé.

Selon Anne Cécile Konan, la porte-parole des organisations de personnes handicapées de Côte d’Ivoire, une loi d’orientation en faveur des handicapées est en vigueur depuis 1998. Mais “depuis lors, les personnes en situation d’handicap ont vu se succéder plusieurs ministres en charge des personnes handicapées sans qu’un seul décret d’application soit pris malgré la tenue d’ateliers, de séminaires pour l’élaboration des projets de décret par d’éminents hommes de droit ainsi que par les organisations de personnes handicapées”, déplore Anne Cécile Konan, la porte-parole des organisations de personnes handicapées de Côte d’Ivoire.

La conférencière fait toutefois remarquer que cet état de fait connaît un changement sous la gouvernance de l’actuel chef de l’État. Allusion faite au nouveau code de travail ivoirien, le nouveau code électoral en ses articles relatifs aux personnes atteintes d’un handicap, le recrutement dérogatoire de 300 personnes handicapées à la Fonction Publique.

Anne Cécile Konan atteste en outre avec joie que la prise d’un autre décret relatif à “l’emploi de personnes en situation de handicap dans le secteur privé est une grande première dans l’histoire de la Côte d’Ivoire moderne“. Ses congénères et elle saluent cette décision et expriment leur gratitude aux autorités nationales.

Les bénéficiaires ne disent pas autre chose. Boizo Bahia Fernand est diplômé en Marketing et est à la recherche d’emploi. ” J’ai mon diplôme  en Marketing, mais mes dossiers de demande d’emploi n’ont jusque là pas abouti. Avec ce décret, je suis plus que sûr d’être recruté dans une entreprise. Je remercie le chef de l’État pour cette décision”, dit-il.

Coulibaly Mêla Megué lui est fonctionnaire et handicapé moteur. Il est heureux pour ses congénères qui ont ainsi une opportunité de trouver un emploi. ” C’est la joie et je dis merci au Président de la République d’avoir pensé aux personnes handicapées. Trouver un emploi pour nous est très difficile. Si aujourd’hui le chef de l’État a pensé à nous en accord avec le secteur privé de nous embaucher, cela va réduire considérablement le taux de chômage dans nos rangs”, renchérit-il.

Richard Yasseu

Source : rédaction Poleafrique.info

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *