Investissement privé- Une délégation d’hommes d’affaires français à la recherche de nouvelles opportunités en Côte d’Ivoire

C’est à l’initiative de l’Etat ivoirien qu’une délégation des conseillers du commerce extérieur de la France de l’Est, séjourne à Abidjan, depuis ce mercredi 7 novembre. Elle a été accueillie par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, qui en a profité pour présenter les opportunités d’affaires au cours d’une rencontre.

La France demeure un partenaire économique privilégié de la Côte d’Ivoire. L’investissement privé français dans le pays est considérable, et les entreprises de la métropole continuent de nouer de nouvelles relations d’affaires avec les autorités du pays. La venue de cette délégation de la France de l’Est, est la preuve de la volonté partagée, d’intensifier les échanges entre les entreprises françaises et ivoiriennes. Selon Parfait Kouassi, vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire, le pays pourra compter sur les entreprises de la métropole pour l’industrialisation du secteur agricole.

« Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la visite du Vice-Président Daniel Kablan Duncan dans l’Est de la France, pour signer des partenariats avec les autorités françaises. Avec toutes les réformes engagées par notre pays, et malgré les difficultés rencontrées, la Côte d’Ivoire a pu demeurer le poumon économique de la sous-région. Vous le savez, notre point le plus fort demeure le secteur agricole. Après la mise en place de politique de production, il nous faut maintenant passer à l’industrialisation. Et c’est là que l’apport de l’Est de la France nous sera d’une grande importance, elle qui a une longue culture d’industrialisation » espère-t-il.

L’investissement privé en Côte d’Ivoire se chiffre à 42 milliards d’Euros et 29 milliards proviennent du secteur privé selon le Centre de Promotion des Investissements dans le pays (CEPICI). 33% des investisseurs sont nationaux, 32% proviennent de l’Afrique, 11% de l’Asie et 19% de l’Europe, d’où la nécessité d’amplifier les échanges entre le vieux continent et l’Afrique. Bruno Roth, président du comité des conseillers du commerce extérieur, chef de la délégation, rassure sur la ferme volonté des membres de la délégation à investir en Côte d’Ivoire.

« C’est une délégation composée de 33 membres dont 20 entreprises et 8 institutions. Il s’agit pour nous de voir les opportunités d’affaires en Côte d’Ivoire. Et nous voulons sincèrement investir dans le pays. Les dossiers sont très sérieux. S’engager en Côte d’Ivoire c’est avoir une ouverture sur la sous-région, un élément très important dans l’expansion d’une entreprise » assure-t-il.

A sa suite Jean Luc Bohl, vice-président de la région du Grand-Est s’est dit honoré d’être en Côte d’Ivoire, tout en espérant que les deux pays pourront arriver à de nouveaux partenariats en vue de l’industrialisation du secteur agricole, un projet cher à l’Etat de Côte d’Ivoire.

La Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI) après avoir reçu un panel d’investisseurs sénégalais dans le secteur des TIC ce mardi, a montré les opportunités d’affaires aux chefs d’entreprises français 24h après. Des initiatives qui entrent dans le cadre de sa mission, appuyer l’investissement privé dans le pays.

Éric Coulibaly

Poleafrique.info 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *