Les forces de défense et de sécurité en alerte

Le Général de corps d’armée Touré Sékou veut prévenir plutôt que de guérir le mal qui ronge ses troupes et qui a pour nom « impayés de primes ».

Dans un message non protégé de l’état-major général des armées n° 1825-18/ EMGA/ DEO/ BO/COIA du 1er mai 2018, le Général Lassina Doumbia, chef d’état-major général des Armées adjoint met toutes les troupes en alerte.

Tous les commandements « Task forces Abidjan et Bouaké », les écoles, EFA et EMPT, le commandement supérieur de la gendarmerie, la direction générale de la police, les bataillons, l’armée de terre, de l’air et la marine, les régions militaires sont tous mobilisés pour empêcher « tout regroupement dans un lieu symbole ».

Des soldats « omis » auraient diffusé un message invitant « militaires, gendarmes et policiers » à descendre sur Abidjan depuis ce mercredi 2 mai. Ordre a été donné d’ « interpeller tout militaire troublant l’ordre public », du 1er au 18 mai.

Le message invite les commandements à « sensibiliser et mettre en garde vos hommes sur ces agissements indignes des personnels chargés de veiller à la sécurité des biens et des personnes. » 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *