Mont Péko- Les riverains dans la détresse face à la vente illégale de leur cacao

Elles sont nombreuses, les familles des riverains du mont Péko qui broient du noir, plus d’un an après leur déguerpissement. Le village de Bouébly à quelques encablures de la forêt a été rasé par l’Oipr qui selon des informations commercialisent le cacao avec la complicité de quelques fils des 24 villages concernés. 

La situation est d’autant plus grave qu’un fils du département a saisi la Présidence de la République pour une solution qui sortirait la population de l’impasse.

Vos commentaires via Facebook