Municipale à Abobo, RDR-Pourquoi  Jeanne Peuhmond n’a pas été choisie

A Abobo, on essaie tant bien que mal d’avaler la pilule. Jeanne Peuhmond, la femme du terrain, ne présentera pas les couleurs du Rassemblement des Républicains (RDR) à l’élection municipale dans la commune. Du moins, sauf changement.

Le parti a préféré Hamed Bakayoko, l’actuel ministre de la Défense. Et si les raisons évoquées ici et là mentionnent la popularité de ce dernier, ce critère n’est pas suffisant. Jeanne Peuhmond, pour bon nombre d’abobolais, ne manque pas de charisme et de popularité. Elle a aussi l’avantage d’être une abobolaise reconnue comme telle.

 Toutefois, il y a eu un hic en sa défaveur. Selon des indiscrétions, les rivalités entre les partisans d’Adama Toungara, l’actuel maire et ceux de l’ancienne ministre de la famille ont pesé lourd.  Les derniers cités ne digèrent pas le parachutage d’Adama Toungara dans les années 2000 à Abobo, alors que leur leader , elle, se battait déjà pour le RDR dans la commune.«  Les inimitiés entre Adama Toungara et Jeanne Peuhmond sont si sérieuses à Abobo qu’il serait capable d’inviter ses partisans à la boycotter, même si la machine du parti l’accompagne. Elle a beaucoup fatigué Toungara pendant ses mandats. Il ne souhaitait pas que lui on l’enlève, pour elle », note un confident bien introduit à la Rue Lepic.

 « Il ne faut pas faire la moindre passe à Soro Guillaume qui n’avait pas caché dans une interview chez Jeune Afrique ses intentions pour Yopougon, Bouaké ou Abobo. Nous savions tous qu’il ne se présenterait pas contre le doyen Kafana Koné. Il a donc poussé son pion à Abobo. On le voyait venir et il fallait prendre les choses en main. Nous savions qu’il avait cité ces trois communes pour tenter de brouiller les pistes. Ecarter Jeanne Peuhmond et Adama Toungara  jugule le risque d’abstention. Les deux vont mettre leurs partisans au côté d’Hamed », note l’interlocuteur.

Déjà les partisans de Tefhour Koné, présenté comme le poulain de Soro Guillaume et ceux d’Hamed Bakayoko s’envoient des pics sur les réseaux sociaux. Par ailleurs, dans une déclaration attribuée à Jeanne Peuhmond, elle invite ses partisans à suivre le choix du parti.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *