Nouveau gouvernement- Ministères de la ville et de l’hydraulique, quelle utilité ? Amadou Gon explique

La polémique enfle sur les réseaux sociaux depuis la formation du nouveau gouvernement. D’aucuns affirment qu’il est pléthorique et d’autres, qu’il renferme des ministères inutiles. Ce mercredi, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly était face à la presse à l’issue du premier conseil de gouvernement de sa nouvelle équipe. Il donne les raisons de la création de ces ministères.

C’est ce mardi sur le coup de 15h que le visage du nouveau gouvernement de la troisième République de Côte d’Ivoire, a été dévoilé à la presse, par le ministre Patrick Achi, secrétaire général de la présidence. La nouvelle équipe gouvernementale compte 36 membres, soit 8 de plus que la précédente, avec de nouveaux ministères créés. Il s’agit des ministères de la ville et de l’hydraulique, très peu connus des ivoiriens et qui suscitent plusieurs réactions quant à leur importance dans la gestion du pays. Interrogé sur la question après le conseil des ministres de ce mercredi, Amadou Gon Coulibaly, justifie la création de ces deux ministères.

« Nous sommes un pays à fort taux d’urbanisation. Nous avons un taux d’urbanisation très élevé et beaucoup de nos concitoyens vivent en ville. Le ministère de la ville a donc été créé pour résoudre les problèmes liés à cet état de fait. Il touche plusieurs autres ministères, notamment celui de l’assainissement, de la mobilité urbaine, de la salubrité, de la construction et de l’embellissement des villes. Il nous a paru donc nécessaire de travailler à l’amélioration de la vie dans nos villes, en créant ce ministère. Il est transversale et aura aussi pour rôle de d’accompagner les maires et les gouverneurs de districts, pour une meilleure gestion de leur territoire » a argumenté le chef du gouvernement.

Mais ce ministère n’est pas le seul. Un autre fait pour la première fois son apparition en Côte d’Ivoire. Il s’agit de celui de l’hydraulique qui sera géré par Tchagba Laurent, issu de l’UDPCI. Le Premier ministre ivoirien a aussi donné les raisons de la création de ce cabinet ministériel entièrement dédié à l’eau. Cela répond selon lui, à la volonté du gouvernement de mettre en place une véritable politique d’eau potable dans le pays, eu égard aux situations vécues par les populations.

« L’objectif pour le chef de l’Etat à travers la création du ministère de l’hydraulique est de répondre de manière efficace au problème d’eau qui se pose avec acuité dans nos villes. Il sera question de mettre en place une véritable politique afin de résoudre une bonne fois pour toute la question liée au manque d’eau en Côte d’ivoire et ce de manière pérenne » a expliqué Amadou Gon Coulibaly, à la presse.

Il s’est par ailleurs prononcé sur le nombre des ministres de son gouvernement, jugé pléthorique par les ivoiriens. Le Premier ministre affirme que « cela répond au souci de former un gouvernement d’ouverture et d’union, prenant en compte tous les partis membres du RHDP. Il n’y aura pas d’incidence majeur sur le budget de l’Etat » a-t-il assuré.

Éric Coulibaly

Poleafrique.info

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *