Plan ORSEC- Nouvelle rencontre du comité interministériel, l’ONAD et l’ANAGED font le bilan des travaux entrepris 

Les 12 ministères et structures dédiées constituant le comité interministériel de crise contre les pluies diluviennes à Abidjan, se sont retrouvés ce mardi 12 février au ministère de l’Intérieur et de la Sécurité au Plateau. Cette rencontre initiée par la ministre Anne Ouloto, avait pour but de faire le point des travaux entamés à l’approche de la nouvelle saison pluvieuse.

Les problématiques du drainage des eaux pluviales et de la gestion des déchets solides, le domaine public, l’autorisation d’occupation, et les règlements d’urbanisme et occupation des sols, constituent selon les experts, les problèmes à résoudre pour éviter de nouveaux drames pendant les saisons pluvieuses en Côte d’Ivoire.  Cette situation a fait l’objet d’un atelier initié par le ministère de l’Assainissement et de la Salubrité, le 23 Avril 2018. Quelques mois plus tard soit le 30 octobre, le groupe de travail, composé des experts de tous les ministères concernés, produisait un document contenant plusieurs propositions et plans d’actions.

Il s’agissait principalement de la construction de barrages, du curage des réseaux et ouvrage d’assainissement, de l’identification et l’élimination des déchets sauvages, la mise en place d’un plan de communication pour sensibiliser et inciter  au changement de comportement et surtout de veiller à l’attribution selon les règles environnementales, des permis de construire.

La rencontre de ce mardi avait donc pour but de faire le point des travaux entrepris à l’approche de la période sensible. Après avoir planté le décor, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Sidiki Diakité a rappelé tout le travail abattu par la ministre Anne Ouloto pour l’assainissement de la ville d’Abidjan. « Nous allons après cette rencontre définir une matrice d’actions pour définitivement régler le problème des inondations à Abidjan » a-t-il martelé.

La ministre Anne Ouloto a pour sa part,  donné la parole aux structures sous tutelle du ministère de l’Assainissement et de la Salubrité. Les responsables de l’ONAD (Officie Nationale d’Assainissement et de Drainage) et de l’ANAGED (Agence Nationale de Gestion des Déchets) ont fait le bilan des actions menées en vue de la libération des emprises d’eau et du curage des réseaux et ouvrage d’assainissement. Des exposés tenus à l’écart de la presse.

Les membres du comité ministériel se retrouvent le 28 février, prochain. A cette date, ils donneront leur avis sur la situation et quelques recommandations pour un meilleur suivi du plan ORSEC.

Éric Coulibaly

Poleafrique.info 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *