Présidentielle 2020- Ouattara candidat? Sansan Kambilé, “je ne peux me prononcer”

Les députés proches du parti au pouvoir veulent savoir sur quel pied danser à l’aune de la prochaine présidentielle d’octobre 2020. Ils ont interrogé à cet effet le Garde des Sceaux, ministre de la Justice Sansan Kambilé.

“Je ne peux me prononcer encore moins statuer sur la conformité ou non d’une candidature du président Alassane Ouattara en 2020” a répondu en substance le ministre de la Justice Sansan Kambilé. C’était ce samedi 12 janvier à Grand-Bassam où il intervenait en tant que panéliste au séminaire-atelier sur la mise en place d’un groupe parlementaire RHDP, la coalition au pouvoir.

Interrogé sur la question par des députés participants à ce séminaire, le ministre de la Justice s’est gardé de prendre position. Il a plutôt conseillé de s’en tenir à la décision que rendra le Conseil Constitutionnel, seul organe selon lui habilité à statuer sur le sujet.

” La Constitution dit que c’est le Conseil Constitutionnel qui se prononce sur l’éligibilité des candidats. Ce n’est pas quelqu’un d’autre. Seul le Conseil Constitutionnel peut dire ”monsieur, conformément à la Constitution, vous ne pouvez pas être candidat ou, vous pouvez être candidat”, a-t-il coupé-t-il court.

Selon Sansan Kambilé, tout débat sur la question est basée sur des explications personnelles. Donc pas objectif au regard de la loi. ” Les gens donnent leur position en n’interprétant pas les dispositions constitutionnelles telles quelles. Ils situent cela dans un contexte”, soutient-il, non sans souligner que les rôles sont définis dans une administration. Lui étant ministre, il “connaît sa place” et ne peut se prononcer sur la question a-t-il précisé aux députés qui sont ainsi restés sur leur faim.

Richard Yasseu envoyé spécial à Grand-Bassam

source: rédaction Poleafrique.info

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *