Présidentielle en 2020 – Le président Ouattara rassure « Arrêtons de nous faire peur. Il n’y aura rien », 4000 départs dans l’armée

Face aux religieux et chefs traditionnels ce lundi 7 janvier au palais présidentiel à Abidjan Plateau, le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, a rassuré sur l’avenir sécuritaire de la Côte d’Ivoire en 2020. C’était à l’occasion de la traditionnelle présentation mutuelle de vœux de nouvel an.
 
« Arrêtons de nous faire peur. Il n’y aura rien en 2020 », a assuré Alassane Ouattara. Pour le chef de l’exécutif ivoirien, face aux angoisses que pourraient avoir la population à l’approche des échéances électorales de 2020, il n’y a aucune inquiétude à avoir. Il invite plutôt les ivoiriens à la sérénité et au calme.
 
Ce lundi, en plus des religieux, rois et chefs traditionnels, Alassane Ouattara a aussi échangé les vœux avec l’armée nationale et le corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire. La hiérarchie militaire par l’entremise du général de Division Doumbia Lassina chef d’État-major général de l’armée, est revenue sur les différents recrutements effectués, et également sur les départs volontaires à la retraite.
 
Selon le CEMAG, dans le cadre de l’opération de départ volontaire à la retraite lancée en 2017 et qui prendra fin cette année, ce sont 3159 militaires qui ont fait valoir en 2018. L’objectif pour la nouvelle année 2019 est fixé à 4000 départs.
 
85 militaires indélicats ont été radiés en cette année écoulée ajoute le CEMAG. Pour ce qui est des recrues, le général de Division Doumbia Lassina a révélé que 450 militaires ont été recrutés pour faire partie des forces spéciales.  
« Il n’y a pas de grande nation sans outil de défense efficace », a répondu le Président ivoirien après les vœux des militaires. Alassane Ouattara a également indiqué concernant la sécurité transfrontalière qu’il y aura une synergie d’action avec les pays voisins pour une sécurité renforcée le long des frontières et à l’intérieur de nos États , de même que sur des opérations militaires conjointes pour combattre le terrorisme .
 
Réforme de la CEI, les diplomates félicitent l’engagement du président Ouattara  
 
Le corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire a félicité l’engagement affiché du président ivoirien Alassane Ouattara à réformer la Commission électorale indépendante (CEI), organe en charge des élections dans le pays. Ils l’ont exprimé ce lundi 7 janvier au palais présidentiel d’Abidjan Plateau, à l’occasion de la traditionnelle présentation mutuelle de vœux de nouvel an.
 
« Nous vous félicitons de votre engagement résolu à réviser de manière consensuelle la Commission électorale indépendante, qui sans nul doute favorisera l’organisation d’élections apaisées »,  a signifié Mounguengui-Nigou Faustin, Ambassadeur du Gabon, au nom de ses pairs.  
 
Selon le diplomate gabonais, par cet engagement, toute la classe politique, la société civile et toutes les forces vives de la Côte d’Ivoire devraient se sentir interpellées. C’est également une invitation à davantage s’impliquer dans la consolidation de la paix, la cohésion sociale et la démocratie dans le pays, a fait savoir Mounguengui-Nigou Faustin. Le porte-parole des diplomates accrédités en Côte d’Ivoire a dans cette veine, invité les « acteurs à créer les conditions objectives de la pérennisation de la consolidation de cette paix si durement acquise ». Cela passe par le bannissement « de leur propos la violence », exhorte l’ambassadeur gabonais.
 
Richard Yasseu
Source : rédaction Poleafrique.info    
Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *