Promotion des PME- Des entreprises américaines en Côte d’Ivoire pour financer les PME et coopératives agricoles locales

La rencontre s’est tenue à la Chambre de Commerce et d’Industrie en présence d’Adama Koné, ministre ivoirien de l’économie et des finances. Des structures américaines participent depuis ce mercredi 18 juillet à Abidjan, à un séminaire, dans le but de présenter les mécanismes de financement aux coopératives agricoles et PME ivoiriennes. Les travaux s’étendront sur trois jours.

Les autorités ivoiriennes le savent. Le problème des Petites et Moyennes Entreprises (PME), surtout celles exerçant dans le domaine agricole, demeure le financement. Pour tenter de trouver des solutions à ce problème, Inza Camara, délégué général du service de Promotion Economique de la Côte d’Ivoire aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique, a invité des structures américaines de financement, à présenter leurs solutions aux entreprises ivoiriennes. Sur trois jours, soit du mercredi 18 au vendredi 20 juillet, les participants échangeront sur les mécanismes de financement proposés par ces structures pour le développement de leurs activités. Bakary Maguiraga, 1er vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Côte d’Ivoire (CCI-CI), invite les entreprises à saisir l’opportunité.

« La promotion des PME est au cœur du programme du gouvernement. Voilà pourquoi la Chambre de Commerce est toujours heureuse d’accueillir ce genre d’événement. Il s’agit de faire en sorte d’avoir d’ici à quelques années 120 000 PME, en Côte d’Ivoire pour soutenir le développement économique du pays. C’est donc cet objectif que nous essayons d’atteindre car les PME génèrent 20% du PIB ivoirien, alors qu’elles représentent 80% du nombre total des entreprises. Elles vont permettre d’accroitre l’attractivité de la Côte d’Ivoire et donc il est important que les chefs d’entreprises comprennent l’enjeu de ces opportunités de financement et y adhèrent » a-t-il exhorté.

Cette mission commerciale traduit la bonne qualité des rapports entre la Côte d’Ivoire et les Etats-Unis. Le pays a été classé deuxième sur une dizaine de destinations américaines cette année. Il s’agit donc au cours de cette rencontre de capitaliser ces acquis et surtout permettre aux entrepreneurs ivoiriens d’avoir des solutions idoines pour le développement de leurs entreprises. Selon Adama Koné, ministre de l’économie et des finances, la Côte vise le top 50 des pays du « Doing Business », d’ici à 2020.

« Dans le cadre du Plan National de Développement (PND), la Côte d’Ivoire doit investir environ 60 milliards de dollars soit 30 000 milliards FCFA afin de rendre tous les secteurs d’activités du pays, compétitifs. Une grande partie de ce financement concerne le secteur privé. Entre 2014 et 2015, la Côte d’Ivoire figurait à la 131ème place du Doing Business sur près de 181 pays. Désormais il sera question d’atteindre le top 50 de ce classement. Mais pour cela, nous devons aider les PME à se développer. J’invite donc tous les opérateurs à s’approprier ce projet » a-t-il recommandé.

Le séminaire de présentation des mécanismes américains de financement des PME et coopératives agricoles est une initiative du ministère de l’Economie et des Finances. Au programme, des ateliers et formations au profit de plusieurs participants venus de toutes les régions de la Côte d’Ivoire.

Éric Coulibaly

Source: rédaction Poleafrique.info

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *