Protection des enfants- Des Enfants « sorciers », vulnérables et de la rue secourus par l’UE et Save the children

6000 enfants et jeunes enfants de la rue, filles et garçons, victimes d’abus, de violences, d’exploitation et de négligences, enfants dits «sorciers» et enfants en rupture sociale, 100 communautés et 3000 familles bénéficieront du projet de promotion et de protection des enfants issus de six quartiers d’Abidjan. Le projet, débuté en juin 2017, s’achève en novembre 2019.

L’Union Européenne et Save The Children financent le projet «Promouvoir et protéger les droits des enfants dans six quartiers à forte concentration d’enfants des rues et autres enfants vulnérables à Abidjan»  à hauteur de 80% et  20%.

Ces deux organisations internationales ont, avec leurs partenaires non gouvernementales ivoiriennes, SOS Violences sexuelles et Cavoequiva, fait le point du projet de promotion et de protection des droits des enfants.

Les quartiers concernés sont Adjamé, Yopougon, Abobo, Treichville, Attécoubé et Plateau. Ils concentrent une forte communauté d’enfants des rues et autres enfants vulnérables à Abidjan.

C’est dans les locaux de Save the Children que la semaine dernière, toutes les parties prenantes ont participé à une Revue annuelle du projet. A en croire Traoré Sita, Chef du projet, les acteurs travaillent sur trois axes  que sont la prévention, la réponse et le plaidoyer.  Elle a ensuite  présenté les premiers résultats du projet et les défis à relever pour l’atteinte des résultats.

Adam’s Régis SOUAGA avec RAMEDE-CI
Source : rédaction PôleAfrique.info

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *