Russie 2018- Le Brésil toujours en vie dans la compétition, Neymar livre sa meilleure prestation

Messi et Ronaldo out, les autres stars ne veulent pas quitter la compétition. Après Cavani face au Portugal, c’est au tour de Neymar Junior de sortir le grand jeu dans ces huitièmes de finale face au Mexique. Un but et une passe décisive pour le parisien, et le Brésil toujours en course pour un sixième sacre mondial.

Annoncé comme le grand favori de la coupe du monde 2018 en Russie, le Brésil a pourtant a dû être solide au premier tour avant de finalement se lâcher, lors du dernier match de poule. Mais ce huitième de finale face au voisin mexicain, qui a éliminé le champion du monde ne titre, l’Allemagne, s’annonçait comme un match piège. Mais les coéquipiers de Thiago Sylva n’ont pas déçu, mieux Neymar était dans tous les bons coups.

Les mexicains ont pourtant démarré la rencontre tambours battant. Dès les premières minutes, les brésiliens ont essuyé de chaudes alertes dans leur surface de réparation, avant de prendre la pleine mesure de l’adversaire du jour. Et c’est Neymar très en jambe, qui trouve les gants fermes de Guillermo Ochoa, à la 25ème minute de jeu. Gabriel Jesus l’imitera à la 32ème sur une belle phase de jeu dans la surface de réparation mexicaine, sans succès.

C’est donc au retour des vestiaires que la Seleçao, trouve la lumière dans ce match. Sur un débordement du joueur de Chelsea, Willian sur le côté droit, la défense de la Verde est aux abois. Le centre à ras de terre est repris par Neymar qui se jette pour inscrire son deuxième but dans la compétition. 1 but à zéro à la 50ème minute.

Le Brésil va asseoir sa domination et continuer de pousser avant de faire le break à deux minutes de la fin du temps réglementaire. Firmino entré à la place de Philippe Coutinho, ne manque pas l’offrande de Neymar à la 88ème minute. Sur une accélération, le joueur de PSG, dépose les défenseurs mexicains et sert Firmino qui n’a plus qu’à assurer le coup. Guillermo Ochoa est battu, une deuxième fois. 2 buts à zéro, score final.

Le Brésil conserve son statut de favori sans vraiment convaincre. Mais Neymar a trouvé ses sensations et livré son match le plus abouti, depuis le début du tournoi.

Éric Coulibaly

Poleafrique.info

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *