Sciences et Innovation,  22 ivoiriens présélectionnés pour le Falling Wall formés au pitch

La Fondation allemande Friedrich Naumann à Abidjan prépare activement la participation de la Côte d’Ivoire au Falling Wall 2018. Il s’agit d’un concours de l’innovation et de la recherche scientifique qui se greffe à une rencontre scientifique qui se tient en Allemagne.

« L’approche, la problématique et la solution doivent se retrouver dans ta présentation. Dans ton pitch,  parle de ton produit spécifiquement …». Frank Bayé, spécialiste de story telling tient ainsi en haleine la salle de conférence de La Fondation allemande Friedrich Naumann à Abidjan. Comme lui, Romaric N’Dri et Gisèle Dutheuil, deux spécialistes de rhétorique et de pitch,  participent à la séance de coaching.

Ce 5 septembre, nous sommes au deuxième jour de training pour les 22 présélectionnés du concours de l’innovation et de la recherche scientifique, Falling Walls 2018. Il s’agit d’un concours qui se greffe à une rencontre scientifique prévue en Allemagne.

Le rôle des trois formateurs est de doter les apprenants de techniques et d’outils afin de les aider à présenter leur savoir-faire.

Au fait, la Côte d’Ivoire dispose d’une place pour l’occasion. Et la Friedrich Naumann à Abidjan ne souhaite pas que cette participation soit juste une figuration. Pour ce faire, elle s’implique à l’encadrement du groupe dont sera issu le candidat ivoirien.

Parmi les impétrants, on retrouve de jeunes  chercheurs et  innovateurs. Françoise Koto par exemple propose une solution dans les champs de cacao en vue d’améliorer le goût du chocolat produit sur place. Un autre candidat, enseignant de profession, propose une solution pour rendre le médicament contre le paludisme davantage résistant.

Magloire N’DEHI, Chargé de programmes/Communication à la Fondation Friedrich Naumann a expliqué l’enjeu de la formation. « Les jeunes n’ont pas toujours la culture du pitch. Ils sont formés à la pratique afin qu’ils présentent de façon attrayante leur projet, leur solution. Après cette formation, une compétition aura lieu pour retenir un nombre selon la moyenne obtenue. Ensuite, une finale est prévue pour connaitre le vainqueur qui devra représenter la Côte d’Ivoire », explique le chargé de programmes/communication. C’est en 3 minutes que le compétiteur présente sa réponse innovante à un problème identifié dans la société. La finale ivoirienne a lieu le 18 septembre 2018.

Nesmon De Laure
Pôleafrique.info

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *