Sextape, arnaque… : usagers des réseaux sociaux, attention danger !

Le récent buzz sur les réseaux sociaux en Côte d’Ivoire concerne une sextape divulguée  qui met en scène, selon plusieurs sources, une célébrité du show biz et une autre du net.  Pour les profanes, sachez qu’une sextape désigne une vidéo érotique ou pornographique destinée à un visionnage privé.

Des témoignages contradictoires ont été enregistrés autour du buzz ivoirien courant juin 2018. Mais ce qu’il faut retenir est que tout est parti d’un enregistrement d’ébats à partir du téléphone portable.

Quand il ne s’agit pas d’une vidéo  diffusée contre le gré du concerné, c’est souvent à d’autres types d’arnaques que l’internaute est confronté

Vous avez déjà certainement partagé ou lu ce type d’alerte :
 « Urgent,  quelqu’un utilise mon profil pour vous arnaquer. Je n’ai jamais demandé de l’argent inbox. Ce n’est pas moi. Soyez vigilants ! »  Ou encore celui-ci : « N’acceptez pas une nouvelle demande de ma part, je n’ai pas créé de nouveau profil »

Ce n’est pas de la blague. Le cyberactif Roger Youan affirme être régulièrement victime de piratage à partir de ses comptes, que ce soit Facebook, Gmail,  ou même Twitter. «  Souvent c’est un lien où on va directement changer mon mot de passe. Je suis contacté par les équipes qui me signalent que quelqu’un tente d’avoir accès à mon compte gmail. Et que celui de Facebook a subi la même chose », témoigne-t-il. Face à cette situation, Roger  a sa trouvaille : « Changement rapide de mot de passe quand je suis alerté»

Existe-t-il une technique panacée contre les abus sur les réseaux sociaux ?

Beugré Pierre Ignace,  hacker de système informatique interrogé par Pôleafrique.info  met en garde.

« Si vous avez un compte sur les réseaux sociaux, vous n’êtes pas à l’abri de tout ce qui est piratage informatique. Si un inconnu veut se permettre de pirater votre compte informatique, s’il a votre numéro de téléphone, c’est possible. Beaucoup utilisent leurs numéros de téléphone comme adresse Facebook. Si on connait votre numéro de téléphone, on a la possibilité de vous pirater»,avertit le spécialiste.

Beugré Pierre Ignace rassure par contre qu’ « il existe certains systèmes que vous pouvez installer pour ne pas être piratés en vous rapprochant des experts », conseille-t-il.

« Si un arnaqueur utilise un numéro de téléphone, il y a des possibilités de le poursuivre. On peut envoyer  un courrier à la maison de téléphonie mobile pour avoir accès à ses données » révèle-t-il.

Quelle attitude adopter quand on est victime d’une sextape ? Est-ce possible de faire supprimer la vidéo ?

« Oui, vous pouvez supprimer cette photo mais pas du poste qui a été piraté. Vous cliquez sur la photo ou la vidéo, vous demandez à Facebook de faire un examen sur la photo pour voir si la photo a été utilisée à mauvais escient et Facebook même supprime la photo » explique l’expert informatique.

Pour terminer, Monsieur Beugré prodigue quelques conseils pratiques : « tout ce qui est réseaux sociaux, je le déconseille à certaines personnes. Il y a des réseaux sociaux sûrs sur lesquels on peut parler. Mais il faut savoir que Facebook sert aujourd’hui d’arnaque, soyez vigilants ».

Le risque zéro, c’est la zéro connectivité. Mais est-ce possible aujourd’hui, au moment où l’activité économique, la politique, et les autres grandes questions sont débattues dans le monde connecté ?Nesmon De Laure
Source: Pôleafrique.info

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *