Téléphonie mobile-1,5 milliard d’abonnés en 2024 avec la 5G

La société mobile Ericsson a rendu public son dernier rapport sur la mobilité récemment. Selon ce rapport dont Pôleafrique.info a reçu copie, la 5G devrait couvrir la fin de l’année 2024 plus de 40% de la population mondiale et atteindre 1,5 milliard d’abonnés au très haut débit mobile. 
 
 
La 5G est vue comme  la génération de technologie cellulaire la plus rapide en terme de déploiement à l’échelle mondiale. Un rapport d’Ericsson dans le domaine des TIC, de la téléphonie et d’internet dont pôleafrique.info a reçu copie ce 29 novembre 2018, permet d’avoir un aperçu des habitudes de consommation et aussi de connaître les tendances pour l’avenir.
 
Il révèle que les principaux leviers du déploiement de la 5G sont notamment l’augmentation de la capacité des réseaux, un coût inférieur par giga-octets et de nouveaux cas d’usage. L’Amérique du Nord et l’Asie du Nord-est devrait jouer un rôle moteur dans cet essor.
 
D’après les prévisions,” la 5G représentera en Amérique du Nord 55% des abonnements mobiles d’ici la fin de 2024. En Asie du Nord-Est, elle dépassera 43%. En Europe de l’Ouest, la 5G devrait capter environ 30% des abonnements mobiles de la région d’ici 2024″.
 
L’essor des technologies NB-loT et Cat-M1 est à l’origine de l’explosion du nombre de connexions loT cellulaires dans le monde. Sur les 4, 1 milliards de connexions loT cellulaires prévues pour 2024, l’Asie du Nord-Est devrait en concentrer 2,7 milliards, chiffre qui témoigne à la fois de l’ambition et de la taille du marché de loT cellulaires dans cette région du monde.
 
L’évolution et la diversité des applications créent des besoins qui poussent les fournisseurs de services à déployer les technologies NB-loT et Cat-M1 sur leurs marchés. Le trafic de données mobiles a progressé de 79% entre le troisième trimestre 2017 et le troisième trimestre 2018 et la Chine joue un rôle moteur.
 
Le trafic de données mobile a enregistré au troisième trimestre 2018 une progression de près de 70% par rapport à la même période de l’année précédente, soit le taux le plus élevé depuis 2013.  Cet essor spectaculaire au niveau mondial doit beaucoup à l’explosion du trafic de données par smartphone en Asie du Nord-Est principalement en Chine. Avec 7,3 giga-octets par mois, soit une augmentation d’environ 140% entre fin 2017 et fin 2018,la région enregistre le deuxième taux le plus élevé de trafic de données par smartphone. Ce qui vaut l’équivalent d’environ 10 heures par mois de Streaming vidéo en qualité HD“, indique le communiqué de presse .
 
 L’Amérique du Nord reste en tête du trafic de données par smartphone, avec des prévisions de 8,6 giga-octets par mois d’ici la fin de l’année, soit l’équivalent de plus de 12 heures par mois de Streaming vidéo en HD.
Entre 2018 et 2024, le trafic total de données mobiles devrait être multiplié par cinq, les réseaux 5G acheminent 25% du trafic mobile d’ici la fin de cette période.
 
DIANE Drissa, stagiaire 
Poleafrique.info
Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *