TIC/ L’ivoirien Koné Lacina, nouveau Directeur Général de Smart Africa

C’est la Côte d’Ivoire qui occupe désormais le poste de directeur général, en la personne de Koné Lacina, actuel conseiller du Premier Ministre chargé de l’économie numérique et de la réforme informatique. Cette décision vient de tomber alors que le conseil d’administration de Smart Africa se tient du 07 au 12 févier 2019 à Addis-Abeba en Ethiopie.

Koné Lacina succède au Dr Hamadoun Touré à la tête de Smart Africa. Koné Lacina a été désigné ce lundi 11 févier 2019 au poste de Directeur Général de Smart Africa en marge du conseil d’administration de l’institution qui se teint encore à Addis-Abeba.

C’est le ministre de l’Economie numérique et de la Poste, Claude Isaac De qui conduit la délégation ivoirienne présente en Ethiopie pour prendre part à cette importante réunion.

Cette désignation fait suite à celle du retour de la Côte d’Ivoire, au sein des plus hautes instances de l’Union internationale des Télécommunications lors des Plénipotentiaires de Dubaï aux Emirats ARABES Unis.

Qui est le nouveau Directeur Général de Smart Africa, Koné Lacina ?

Actuellement au poste de Conseiller auprès du Premier Ministre chargé de l’Economie numérique et de la réforme informatique, Koné Lacina était précédemment conseiller auprès du Président de la République, Alassane OUATTARA chargé  des technologies de l’information et de la communication de 2011 à 2017. C’est un professionnel de l’industrie des TICs avec plus de 25 années d’expérience dans le secteur des télécommunications, satellites et de systèmes de transport intelligent.

Koné Lacina est diplômé aux Emirats Arabes Unis d’un Bachelor en Génie électronique de l’université Ajman, d’un Master polytechnicien Data communication à l’université de Brunel et  obtenu en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis d’Amérique, où il a glané un MBA à l’université George Washington.

Il faut noter que Smart Africa a été fondée en 2013 à Kigali, au Rwanda après la volonté de sept Chefs d’Etats dont le Président de Côte d’Ivoire, Alassane OUATTARA d’accélérer le développement socio-économique de l’Afrique dans le domaine de l’économie du savoir, grâce à un accès abordable au haut débit et à l’utilisation des Technologies de l’information et de la communication. Elle compte à ce jour 17 Etats membres.

DIANE Drissa, stagiaire

Source: rédaction Pôleafrique.info

 

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *